Chien plage
Chien plage

Comment faire le deuil de son chien ?

Nous avons beau nous dire que cela arrivera un jour, lorsque notre chien vient à disparaître, nous nous retrouvons démuni. Rien de plus normal car notre animal de compagnie a partagé avec nous au quotidien nos joies et nos peines.

Alors, comment faire le deuil de son chien ? Nous ne vous donnerons pas de solution miracle, juste quelques pistes de réconfort...

Faire le deuil de son chien : accepter l'évidence

Certains évoquent souvent le travail de deuil que nous devons effectuer quand un proche vient à décéder. Il en va de même pour un animal de compagnie. Le premier conseil que nous pouvons vous donner, c'est d'accepter le cours naturel des choses. Vous êtes submergé par l'émotion ? Laissez-vous aller, ne retenez pas vos larmes. Il n'y a pas de honte à pleurer la perte de son chien. Combien de temps ? Aussi longtemps qu'il le faudra. Et puis un jour, lorsque le temps aura fait son œuvre, vous sourirez en évoquant les moments heureux passés avec votre compagnon à quatre pattes.

Comment faire le deuil de son chien ? L'importance de la parole

Certains dans votre entourage peuvent être tentés de minimiser la situation en vous disant qu'après tout vous n'avez jamais perdu qu'un chien. Ignorez-les. En revanche, confiez-vous à des proches susceptibles de vous comprendre, à des amis qui ont peut-être déjà vécu la même situation. Ou encore auprès de notre établissement dont les vétérinaires accompagnent précisément les maîtres dans cette épreuve. Esthima vous apportera l’écoute attentive pour vous recueillir et savoir comment faire le deuil de son chien.

Comment faire le deuil de son chien ? Changer ses habitudes

Peut-être aurez-vous intérêt, une fois passé le travail de deuil, à changer vos habitudes. Inutile par exemple de laisser le panier vide de votre chien à sa place habituelle. Faire le deuil de son chien, cela peut être aussi l'occasion de reprendre un animal. Pour éviter d'inutiles comparaisons, tournez-vous vers un compagnon d'une autre race sans lui donner le même nom que son prédécesseur.

faire le deuil de son chien